LogoGFPH

Le Groupement Français
des Personnes handicapées


GFPH 45, rue Riquet, A. 664, 75019 Paris
Courriel : secretariat@dpi-europe.org
Administrateurs
Nommés par le Conseil d’Administration du 25 juin 2015
Président  Vincent Assante Président de l'ANPIHM
Vice Président Jean-Luc Simon Administrateur de la CHA et de l'ANPIHM, Président de la Région Europe de l'OMPH, Secrétaire de l'OMPH.
Secrétaire Sébastien HUMBERT
Président de l'APAHF
Secrétaire Adjoint
François Rondel
Admnistrateur de l'AMI
Trésorier Phlippe Guérard Advocacy France
Trésorière Adjointe
Annick Raquidel
Collectif des Membres Individuels du GFPH

pierre  Un cadre d’action et de participation des personnes handicapées à la définition et à la mise en œuvre des réponses à leurs besoins Le Groupement Français des Personnes Handicapées (GFPH) a été créé en le 24 avril 1993 à l’initiative du Groupement pour l’Insertion des Personnes Handicapées Physiques (GIHP) et des 10 associations nationales fondatrices (1). Membre français de l’Organisation Mondiale des Personnes Handicapées (OMPH), le GFPH est une fédération inter handicaps dont le but est de favoriser et concrétiser l’échange d’informations, d’expériences et de pratiques efficaces dans les domaines de :
  •  La vie autonome,
  •  La réadaptation,
  •  L’insertion,
  •  L’accessibilité de l’environnement
  •  La défense des Droits de l’Homme
PierreUn carrefour de rencontre entre les personnes handicapées, les parents d’enfants handicapées et tous ceux qui partagent leurs objectifs
PierreUn espace d’expression et de consultation pour tous ceux qui souhaitent agir pour le respect des Droits de l’Homme et l’égalisation des chances pour toutes les personnes handicapées.

Membres de pleins droits de la société humaine, les personnes ditres "handicapées" n’ont d’autre préoccupation que celles qui sont partagées par tous : Apprendre, travailler, partager, aimer et être aimé pour ce qu’elles sont.

Après des siècles de soumission à la fatalité et aux décisions de ceux qui les ont éliminées, écartées, soignées et prises en charge, des personnes qui vivent des restrictions de capacité expriment aujourd’hui une détermination nouvelle dans une approche véritablement citoyenne.

En complément des actions sectorielles initiées par les associations qui réunissent les personnes porteuses de déficiences identiques (Motrices, sensorielles ou psychiques, congénitales ou traumatiques, stabilisées ou évolutives), le GFPH mobilise toutes les personnes limitées dans leur autonomie par la rencontre de leurs spécificités avec un environnement inadapté.

Réunis autour d’objectifs partagés par l’ensemble des membres de la société, les membres du GFPH échangent leurs expériences au-delà de leurs spécificités propres pour que chacun puisse gérer et orienter sa vie selon ses propres choix, librement. Responsables et citoyennes, les citoyens dits "handicapés" souhaitent vivre l’égalité et apporter leur contribution à la construction d’une société plus accueillante.

Pierre Citoyens du Monde, les membres du GFPH sont en lien avec les 137 Fédérations nationales membres de l’OMPH, pour développer et coordonner leurs actions en faveur de la Vie Autonome ou de la défense des droits civils. Ils participent à de nombreux débats avec les institutions internationales (ONU, UNESCO, OMS …), et initient des actions qui favorisent les échanges d’expériences et les actions de solidarité entre personnes handicapées de différentes cultures.

Pierre Citoyens européens, les membres du GFPH jouent un rôle actif au sein de la Région Europe de l’OMPH et du Forum Européen des Personnes Handicapées (FEPH). Ils contribuent ainsi utilement à la construction d’une Europe plus sociale en rapportant leurs expériences quotidiennes des situations de handicap qu'ils ont à surmonter. Co-animateur du groupe de suivi de la première conférence internationale des personnes handicapées sur " La Bioéthique et les Droits de l’Homme ", le GFPH alerte, informe et sollicite l’avis des personnes handicapées sur les conséquences démesurées que peuvent avoir certaines pratiques médicales issues des plus récentes découvertes de la recherche génétique. Engagé en 2000 et 2001 dans l’élaboration de "L’avis des personnes handicapées sur les applications de la recherche génétique ", le GFPH participe actuellement à la mise en œuvre d’un plan européen d’information et de formation des personnes handicapées destiné à renforcer leur participation dans le débat bioéthique qui fait face à la société dans son ensemble.

Puerre Citoyens français, les membres du GFPH, après avoir participé avec succès à l’élaboration des conclusions de la Conférence européenne "Vers une dynamique d’Inclusion" organisée par la Présidence Française de l’Union Européenne en octobre 2000, puis animé l'Année Européenne des Personnes Handicapées en 2003, renforcent aujourd’hui leur participation aux groupes de travail européens. L’avenir ici dépend de la capacité de la nouvelle législation à transformer la société dans une collaboration étroite avec les institutions européennes, nationales, territoriales et locales pour que chacun puisse circuler librement, accéder à l'éducation, travailler et jouir de l’ensemble de ses droits ; des objectifs ambitieux et généreux qui peuvent être atteints avec la contribution des personnes vues "handicapées", et qui préfèrent se désigner aujourd'hui comme plus ordinairement "autrement capables".

Pierre Citoyens de proximité, les membres du GFPH s’organisent à tous les niveaux pour transmettre à leurs pairs les outils efficaces qu’ils ont pu développer pour leur autonomie et l’expression de leurs choix. Cette pratique maintenant reconnue sous le terme de pairémulation, propose à de nombreuses personnes handicapées une reconnaissance légitime de la valeur de leur contribution et démontre, si besoin en était, que leurs expériences associées aux compétences qu’elles ont su développer stimulent et favorisent l’accès de tous à une plus grande autonomie.

Au moment où l’action des personnes handicapées et de leurs organisations débouche, enfin, sur une mise en accessibilité des infrastructures du transport, de la ville et de l’habitat, la société prend conscience du supplément de confort et d’efficacité qu’apportent ces mesures à l’ensemble des citoyens. Face aux conséquences de l’allongement de la vie et des progrès de la médecine de réanimation, l’autonomie individuelle et les moyens de la maintenir seront, demain, la source de questions à résoudre et de systèmes à mettre en place. Ici encore, les personnes handicapées demandent aujourd’hui pour elles mêmes ce qu’une large partie de la population appréciera demain.

Engagées dans la réalisation de leurs objectifs de partage avec les autres et d’utilité pour les autres, les membres du GFPH prouvent en chacune de leur action qu’ils sont des agents particulièrement efficaces d’un développement social garant des valeurs qui unissent les citoyens Européens.

(1) Association nationales fondatrices La NAFSEP (Nouvelle Association Française des Sclérosés en Plaques), l’AGEMO (Association de Gérontologie en Milieu Ouvert) l’AMI (Association Nationale de Défense des Malades, Invalides et Handicapés), L’ANPEA (Association Nationale des Parents d’Enfants Aveugles), l’ANPIHM (Association Nationale Pour l’Intégration des Handicapés Moteurs), l’ATHAREP (Association des Travailleurs Handicapés de la recherche Publique) la CROISADE DES AVEUGLES, la FNSF (Fédération Nationale des Sourds de France), l’UNPF ( Union Nationale des Polios de France), UNAPEI (Union Nationale des Association de Parents et Amis des Personnes Handicapées Mentales).

Pierre Région Europe de l’OMPH,
Site internet : http://www.dpi-europe.org
Organisation Mondiale des Personnes Handicapées - OMPH -
Disabled Peoples' International - DPI -

Site internet : http://www.dpi.org

retour