Lettre ouverte

Monsieur Gilles Jacob
Pour faire du Festival de Cannes une référence en termes d’accessibilité et de promotion de tous les talents.

Marche du festyival de Cannes

Accéder là où ils est possible de faire ou de consommer du cinéma
Monsieur le Président,

Vous allez ouvrir le 16 mai le 65ème Festival international du film dont la montée des marches rouges représente la partie la plus médiatique et, comme vous l’annoncez sur le site officiel du Festival, est surtout l’occasion « d’accueillir avec les mêmes égards, les plus grands artistes du cinéma mondial et les talents émergents » afin de « servir l'évolution du cinéma ». (1)

Cette évolution a été marquée ces dernières années par des films aux succès planétaires jamais atteints jusqu’alors, comme « Avatar » en 2009 et « Intouchables » en 2011, tout autant que par un nombre croissant de productions, telles « Benda Bilili! » en 2010 ou « Hasta la Vista » en 2011. Quand ils ont eux-mêmes à faire face à des restrictions de capacité, des auteurs, des acteurs et obligatoirement quelques uns de plus en plus nombreux parmi tous ceux qui apportent leur contribution au développement du Cinéma, sont parfois écartés ou empêchés d’accéder là où ils est possible de faire ou de consommer du cinéma.

Comme eux, Sean Marckos, réalisateur Canadien, Gérard Lefort, artiste Guadeloupéen, et des centaines d’autres professionnels aguerris, reconnus et accrédités ne peuvent, faute d’un cadre adapté à leurs capacités, représenter le cinéma dont ils sont porteurs, celui d’aujourd’hui et en lequel des millions de spectateurs se reconnaissent. Comme eux des millions de spectateurs sont privés de cinéma par manque d’accessibilité aux salles et aux contenus.

C’est pourquoi, dans la suite de la Journée professionnelle sur l’accessibilité des œuvres et des établissements de cinéma qui s’est tenue le 30 mars 2012, nous appelons à engager les artistes et l’industrie du cinéma dans la voie d’une mise en accessibilité des lieux et des contenus de production, de promotion et de diffusion.

Nous vous invitons dans ce but à engager une action planifiée pour faire, dés 2013, du Festival de Cannes une référence en termes d’accessibilité d’accueil et de promotion de tous les talents.

Veuillez accepter, Monsieur le Président, l’expression de nos sentiments distingués.
COPYRIGHT :GFPH. 45 RUE RIQUET, A664, 75019 PARIS, Decembre 2011