Rapport d'Activité 2006

----------------------

La contribution de l’OMPH et de ses membres à la  construction du Droit international
Rapport Moral Calendrier 2006

Lhistoire des personnes qui font face à des restrictions de capacité restera à tout jamais marquée par l’Année 2006. L’adoption de la Convention internationale pour la protection et la promotion des droits et de la dignité des personnes handicapées est en effet l’événement le plus remarquable de cette année comme de la décennie, voire des 50 dernières années, et même si le GFPH n’a pu participer aux rencontres préparatoires qui se sont tenues à New York de 2004 à 2006, ses Membres ont à être fiers d’avoir contribué ainsi à l’adoption de la première Convention du 21ème Siècle relative aux Droits de l’Homme.

Alimentées par le dynamisme de son organisation et la détermination de ses membres, la qualité et la diversité des contributions de l’OMPH à l’élaboration de la Convention ont été tout autant saluées par les ONGs que par les Nations Unies. Une reconnaissance qui revient en premier lieu aux membres de l’OMPH et à ses acteurs, c’est-à-dire vous, Membres et Amis du GFPH.

En France, nos réseaux et nos pratiques se sont enrichis de nouveaux membres de plus en plus nombreux à exprimer un besoin de coalition et d’orientation, et dont les préoccupations s’ouvrent chaque jour un peu plus aux questions transversales et citoyennes. Un intérêt croissant pour les pratiques de la pairémulation est exprimé, tout autant par les professionnels de la réadaptation et de l’inclusion sociale que par les parents et les personnes qui ont à surmonter les conséquences d’une ou de plusieurs restrictions de capacités.

Deux projets soutenus par les fonds européens consacrent une partie voire la totalité de leur programme d’action à une identification des moteurs et des ressorts de la pairémulation, et ce afin de mieux en cerner les contours et les règles qui restent à construire pour systématiser le recours à la pairémulation par le plus grand nombre de personnes touchées par une ou plusieurs restrictions de capacité. Les Interventions de pairémulation se sont multipliées à Bourg-en-Bresse, Lyon, Bordeaux, Paris, Caen, se dessinent à Poitiers, des communications ont été effectuées auprès d’étudiants et de professionnels, des échanges ont été menés pour envisager comment la pairémulation pouvait toucher les personnes en difficulté d’apprentissage, comment elle pouvait aider les parents à soutenir leurs enfants avec des besoins spécifiques et comment elle pouvait soutenir les apprentissages.

Photo
Soirée de la Journée européenne 2006, Bruxelles


Photo
Participation à la manifestation de la CHA devant l'Elysée

Phtoto
Cérémonie de "Award Schindler de l'accessibilité", Lucerne, Suisse

Rapport l’activité Photo
Conférence ECLAS

Photo
Colloque du GFPH : Le droit à l'emploi des travailleurs "handicapés" Strasbourg

Photo
Remise des prix de l'OCIRP, Paris
Photo
Remise de décoration à Diane Maroger, Paris
En 2006, le GFPH a contribué à la réalisation :

  • Du projet ECLAS piloté par le Centre « La Gabrielle » de la Mutuelle de la Fonction Publique et participant au programme européen EQUAL. Le GFPH dans ce programme cherche à identifier les compétences mises en oeuvre par les pairémulateurs et est associé dans cet objectif au Collège Coopératif de Bretagne, co-partenaire du projet ECLAS.
  • Du projet sur la pairémulation et la pairadvocacy financé par le Fond Social Européen (FQSE) Mesure 10B est coordonée par URBANITES, un Collectif d’associations œuvrant pour la promotion des initiatives en faveur des publics discriminés ou en difficulté dans l’accès à l’emploi, la vie sociale et culturelle et la citoyenneté, dont ADVOCACY est membre.L’objectif du projet vise une modélisation des pratiques de la     pairémulation par et pour les personnes aveugles et les personnes qui vivent des difficultés psychiques.

En 2006, les associations À Hauteur d’Homme et la Coordination Handicap Autonomie ont rejoint la dynamique du GFPH. Ces nouveaux liens se sont exprimés au travers de la participation du GFPH à plusieurs rencontres de À Hauteur d’Hommes à Bordeaux et à plusieurs actions menées par la CHA pour améliorer les moyens du libre choix du mode de vie à destination des personnes en situation de grande dépendance. L’Association Femmes Pour le Dire Femmes pour Agir a renforcé son implication et participé à un colloque Européen des femmes handicapées de l’OMPH, les 20 et 21 mai à Lazerme, dans le sud de l’Italie.

En Europe, l’action du GFPH a été principalement marquée par le rôle qu’il est amené à tenir pour soutenir l’action du président de la région Europe de l’OMPH, et ses les Membres du GFPH ont largement contribué à l’organisation et à la participation aux débats du Colloque Européen « Le droit à l’emploi pour les travailleurs handicapés en Europe : Quelles exemplarités pour les services publics ? » organisé par le CEES/ENA du 18 au 20 Octobre 2006 à Strasbourg.

Il reste pour clore ce bref descriptif de notre action 2006 à saluer l’action de tous les membres du GFPH qui, chacun selon ses moyens et ses disponibilités, avec ses propres références identitaires et les modes d’action de son choix, apportent leur contribution à l’élévation de l’édifice commun que nous avons choisi d’élever ensemble.

Galerie photos 2006
ligne
retourRetour sommaire Activités

ligne