Se former avec le Réseau Européen pour la Vie Autonome (ENIL) pour  «Comprendre les discriminations multiples auxquelles sont confrontés les jeunes européens en situations de handicap »    

Le Réseau Européen pour la Vie Autonome (ENIL) finalise l’organisation d’une session de formation d'une semaine visant à «Comprendre les discriminations multiples auxquelles sont confrontés les jeunes européens en situations de handicap », du 29 Juin au 6 Juillet 2014, au Centre Jeunesse du Conseil de l'Europe, à Strasbourg, France . Le but de cette session d'étude est de permettre aux jeunes en situations de handicap à lutter contre les discriminations multiples, et à développer des campagnes de communication pour les rendre visibles et promouvoir la tolérance et la compréhension.

Le Réseau européen pour la vie autonome (ENIL) est engagé pour défendre et faire la promotion de la Vie Autonome et fait la promotion dans cet objectif des valeurs, des principes et des pratiques qui favorisent en encouragent de la citoyenneté pleine et entière des personnes en situations de handicap. Animé par la volonté de renforcer la participation des jeunes en situations de handicap dans le mouvement pour la Vie Autonome, ENIL réalise ainsi un premier projet visant à accroître la participation des jeunes partout en Europe.

ENIL reconnaît que la discrimination multiple affecte la capacité des jeunes en situations de handicap et restreint leur accès à une Vie Autonome et librement choisie. ENIL espère dans cet esprit développer et faciliter la coopération entre les jeunes de différents pays européens, et renforcer les liens avec les organisations représentatives des minorités et des groupes marginalisés.

La session sera organisée et dispensée par une équipe internationale de jeunes leaders associatifs venant du Royaume-Uni, de Hongrie, d'Irlande, de Bulgarie et de Lettonie, tous chargés d'expériences de travail avec les jeunes dans leurs pays et à l’international.

Cette Session de formation se tiendra du 29 Juin au 6 Juillet 2014 à Strasbourg, France. La langue de travail sera l'anglais, et en langue des signes s’il est besoin. Les participants doivent pratiquer couramment l'anglais, être âgés de 18 à 30 ans, en situations de handicap et résident de l'un des 47 États membres du Conseil de l'Europe (Plus large que l'Union européenne). Les candidats seront sélectionnés sur dossier. Les frais de déplacement et d'hébergement des candidats sélectionnés, ainsi que ceux de leur assistant personnel, seront remboursés, mais sont sera déduite la somme 50 euros pour couvrir des frais de participation exigés par le Conseil de l’Europe.

ENIL encourage les jeunes en situations de handicap à postuler, et tous les efforts seront déployés pour répondre aux besoins des participants sélectionnés.

Pour des informations complémentaires et pour télécharger le dossier d’inscription, rendez vous sur : http://www.enil.eu/news/application-now-open-enil-study-session-2014/


     * Editos Précédents

    * Page d'acceuil

© GFPH 2014