Extrait du discours de Joshua Malinga en 1990 pour l'autonomie des personnes dépendantes.

"La dépendance est un symptôme de sous-développement. Quand une personne est dépendante, elle est aussi contrainte dans sa liberté. S'il est vrai de dire que l'autonomie absolue ou la liberté totale ne peuvent être atteints, il n'en reste pas moins vrai que les personnes handicapées ont droit au même degré d'autonomie que celui dont jouissent les personnes non handicapées. Il faut donc que la politique de développement de l'OMPH favorise la Vie Autonome et fasse la promotion des actions et des programmes d'emploi qui soutiennent cette dynamique ; en particulier lorsque ce sont des organisations de personnes handicapées qui en ont la charge. La politique de développement devrait, par exemple, faciliter le contrôle par les usagers des services d'aide à la mobilité. Nous devons penser sérieusement à ce qu'implique la prise en charge de la réadaptation, sa direction et la distribution des prestations de services." Joshua MALINGA (1990) Joshua Malinga est l'un des fondateurs de l'OMPH (Organisation Mondiale des Personnes Handicapées) et en a assuré la présidence de 1990 à 1994


En 1992, le Réseau Européen de la Vie Autonome donne sa définition de la Vie Autonome. La Pairémulation y est présentée comme un outil d'apprentissage qui en favorise l'accès.

En 2003, le Groupement Français des Personnes Handicapées élabore la Charte du Pairémulateur.



De la naissance de la pairémulation à sa mise en œuvre pratique.


La pairémulation est née aux Etats-Unis dans les années 80 avant d'arriver en Europe au début des années 90 et en France peu de temps après.





Tous droits réservés - 2008 - Audrey Vevert GIHP Poitou-Charentes


 


Cliquez ici pour installer le lecteur Flash necessaire pour ce site