Tous droits réservés - 2008 - Audrey Vevert GIHP Poitou-Charentes


La tâche sera vaste et difficile : comment mener ce "combat en faveur de l'autonomie, de l'autodétermination, de l'émancipation des personnes handicapées" "s'opposer aux développements des institutions" "se prendre en main" ?


Pour répondre à ces questions, les premiers pairémulateurs vont multiplier les rencontres avec les personnes handicapées, les professionnels, et les familles. Très vite apparaît la notion de formation des pairémulateurs, de leur statut et d'une éventuelle rémunération : une charte sera adoptée et des sessions de formation seront planifiées.


La création d'équipes de pairémulateurs s'est confrontée à quelques problèmes pratiques : (trouver un lieu d'intervention, encourager et financer (cout logistique) l'engagement des équipes, assurer la communication nécessaire à la diffusion de la pratique.


Si nous avons choisi de vous présenter ces comptes rendus de réunions avec des personnes handicapées, c'est parce qu'ils traduisent leur volonté de trouver leur propre mode de vie.

Ces textes sont parfois violents puisqu'ils parlent de combat, de rejet des institutions, du regard des autres, mais aussi ils traduisent leur enthousiasme à cette pratique de la Pairémulation.



Les textes insérés dans ce chapitre relatent les prémices de la Pairémulation en France

entre 1994 et 1998.


Fortifiés par leur déclaration d'engagement, par les témoignages récoltés, les membres du GFPH créent des équipes régionales de pairémulation.


 


Cliquez ici pour installer le lecteur Flash necessaire pour ce site